« Une amitié singulière » de Floc’h et Rivière

Dargaud a la bonne idée de publier en intégrale  » l’ensemble des récits liés à Francis Albany, Olivia Sturgess et au Blitz par Floc’h et Rivière. On y retrouve « Une trilogie anglaise », la « trilogie du Blitz » ainsi qu' »Olivia Sturgess (1914-2004) ». Une oeuvre d’une rare élégance à découvrir ou redécouvrir au coin du feu avec un bon english tea. So british ! » 

En attendant une interview de Floc’h à propos de cette parution, pourquoi ne pas franchir la porte de la sonothèque d’Edmond Morrel et y retrouver d’anciens enregistrements d’interviews au micro d’Edmond Morrel ?…Voici ce qu’il écrivait pour présenter l’interview à propos de « La belle vie » (paru au Seuil Jeunesse en 2014) et voici l’interview sur soundcloud…

Ah quel bonheur que d’entrer – il nous y invite au sens littéral du terme – dans un livre signé Floc’h ! Celui-ci nous invite à découvrir des variations sur le thème de « la belle vie ». Trois personnages, Floc’h lui-même, une petite fille inséparable de son compagnon le lapin, échangent sur ce que représente une « belle vie ». D’emblée disons-le ; la belle vie c’est d’explorer cet album, non de le lire ou d’en regarder les dessins, non, vraiment l’explorer : y revenir, s’arrêter, méditer un instant, fermer le livre en rêvant, l’ouvrir à nouveau, se laisser surprendre, vouloir ne jamais arriver à la dernière page… autant de signes d’une « belle vie » telle que nous en avons vécu des fragments grâce à l’album de Floc’h. Mais que nous proposent l’auteur et la petite fille comme signes d’une « belle vie » ? A vous de le découvrir…sachez qu’il y a des cabanes dans les arbres, des promenades en voiture de sport ou à cheval, des envols au dessus des falaises, de la mer ou de la savane d’Afrique… Tout est permis dans la fantaisie rêvée faite de petites choses au bout du compte : manger autant de glaces qu’on veut, jouer Chpin et Satie,mais entre les lignes et les signes, un aveu peut-être de Floc’h à la petite fille : « la belle vie c’est faire ce livre avec toi »… Avec nous ? Ouvrons à nouveau le livre… Le bonheur est à chaque fois au rendez-vous…

Nous avons rencontré Floc’h chez lui, dans son appartement parisien qui lui ressemble et où il nous a montré, comme l’année passée, les planches du prochain livre, un guide « floc’hien » d’Edimbourgh… « La belle vie » c’est aussi savoir attendre le prochain rendez-vous avec Floc’h !

Edmond Morrel, Paris, le 5 novembre 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.